Journée internationale de la femme 2022 - Plus de justice grâce au commerce équitable

Une contribution de Mélanie Kursawe 8 mars 2022


L'égalité des sexes ne devrait pas être un luxe, mais une normalité. Malheureusement, il est pourtant presque impossible pour une femme de faire l'expérience de la justice dans tous les domaines de la vie. Ainsi, les femmes ont toujours moins accès aux postes de direction et d'influence ainsi qu'à l'éducation ou au crédit. À cela s'ajoute le fait que les femmes reçoivent souvent un salaire inférieur, souvent même pour le même travail que les hommes. Profitons donc de la Journée mondiale de la femme, le 8 mars 2022, pour attirer l'attention sur l'égalité des sexes et sur les opportunités et les progrès que le commerce équitable offre à cet égard!


Nous vous souhaitons une bonne journée mondiale de la femme 2022 !


Le commerce équitable s'engage pour l'égalité des sexes et les droits des femmes.

L'objectif du commerce équitable est de lutter contre la discrimination structurelle des personnes. Ainsi, la promotion de l'égalité des sexes est une préoccupation centrale du commerce équitable. Cela est fermement ancré dans les principes de World Fair Trade Organization (WFTO). Ainsi, dans le commerce équitable, personne ne doit être désavantagé en raison de son sexe, mais aussi de son origine, de sa religion, de ses opinions politiques, de sa maladie ou de son handicap. Cela se traduit par exemple par le fait que dans les entreprises de commerce équitable, les femmes occupent environ 54% des postes de direction, contre 24% dans les entreprises conventionnelles.


En tant qu'organisation de commerce équitable et membre de WFTO, El Puente a pour objectif d'intégrer tous les groupes sociaux dans le marché mondial et de rendre plus visibles les groupes défavorisés. Les femmes font partie de ces groupes défavorisés, car elles ne sont guère prises en compte dans le système actuel du commerce mondial. Chez El Puente, tout cela se fait dans des conditions et à des prix équitables, qui offrent aux femmes et aux jeunes filles de meilleures possibilités de formation et de perfectionnement.

Mais c'est dans la manière concrète de travailler et dans les projets de nos partenaires du commerce équitable que l'on voit le mieux comment le commerce équitable renforce précisément les femmes.


Égalité des sexes chez nos partenaires commerciaux


Creative Handicrafts

L'organisation indienne Creative Handicrafts à Mumbai est un excellent exemple de l'autonomisation et du potentiel des femmes. D'une part, les collaboratrices produisent et vendent des produits textiles issus du commerce équitable. D'autre part, l'organisation fournit un travail social complet dans différentes parties de Mumbai. De cette manière, l'organisation soutient les femmes sans formation vivant dans les bidonvilles, qui peuvent ensuite vivre de manière indépendante grâce à leur travail. En outre, des structures d'accueil pour les enfants en bas âge se trouvent sur les sites de production, ce qui permet aux femmes ayant des enfants de travailler. Le travail des employées plaît tellement aux clients du marché européen que l'organisation s'est fortement développée depuis sa création et peut ainsi soutenir encore plus de femmes.


Une femme forte qui brise les structures existantes :

Gudiya Yadav travaille comme couturière chez Creative Handicrafts. Après la mort de son père, elle a commencé à subir de plus en plus de violences physiques de la part de ses beaux-frères et de son mari. Lorsque sa mère a également été menacée, elle a décidé de déménager à Mumbai et a commencé à travailler chez Creative Handicrafts. Ce grand pas fait d'elle la première femme qui travaille dans toute sa famille élargie. Désormais, elle n'est pas seulement une couturière importante pour l'organisation, mais aussi un modèle fort pour les jeunes générations de la famille !



Prokritee

L'organisation de commerce équitable Prokritee, basée à Dhaka, travaille avec des artisans des régions rurales du Bengladesh. Dans l'esprit de la slow fashion, ils utilisent des chutes de l'industrie textile locale. L'organisation renforce délibérément les femmes non seulement sur le plan financier, mais aussi sur le plan de l'autodétermination et de la conscience de soi. En payant à la pièce et au même prix, on s'assure que les femmes et les hommes ont les mêmes chances et sont rémunérés de manière équitable. De même, toutes les artisanes peuvent se perfectionner grâce à des formations continues et des cours d'alphabétisation. Cela offre une possibilité précieuse, surtout aux femmes qui n'ont pas eu la chance d'aller à l'école. Comme par exemple chez Sreemoti Mina Rey.


Accès à l'éducation pour la future génération.

Sreemoti Mina Rey est l'une des ouvrières de Prokritee. Comme ses parents n'avaient que de très faibles revenus, elle n'a pas eu la possibilité d'aller à l'école et n'a donc pas pu apprendre à lire et à écrire. Grâce à son travail chez Prokritee, elle gagne aujourd'hui son propre argent et peut non seulement s'instruire, mais aussi envoyer ses deux filles à l'école avec son salaire.



Color Cacao

L'entreprise Color Cacao montre comment des femmes uniques font avancer le commerce équitable et comment le commerce équitable soutient en même temps les femmes. Ana Margarita Villegas a fondé cette petite entreprise en 2008 par amour du chocolat et dans le but de soutenir les petits producteurs locaux. Elle est allée en France pour ses études et a appris le grand art de la chocolaterie. De retour dans sa Colombie natale, elle a commencé à combiner les techniques apprises avec l'excellent cacao du pays. C'est ici que dix collaboratrices confectionnent les pralines les plus fines dans un travail manuel complexe. Ce qui est remarquable, c'est que les matières premières proviennent presque entièrement de Colombie et qu'une grande partie de la valeur ajoutée reste dans le pays, ce qui crée d'importants emplois. Grâce au commerce équitable, les employées bénéficient d'emplois sûrs et sont payées plus que la moyenne.



Café Liberté - La liberté par l'autodétermination

Notre café du mois de mars est cultivé et commercialisé par des femmes fortes et autodéterminées du Congo. Dans la coopérative "Muungano", une attention particulière est accordée à la formation des femmes à des postes de direction.



Renforcement des femmes également chez les partenaires commerciaux

L'égalité des sexes n'est pas seulement un thème central au sein de l'entreprise, c'est aussi un principe important chez les partenaires commerciaux et dans les relations commerciales. El Puente paie des prix plus justes, ce qui permet aux familles d'offrir une meilleure éducation à leurs enfants. Cela augmente, en particulier pour les filles et les femmes, les chances d'avoir un revenu propre et donc une plus grande autonomie. En outre, le fonds de développement El Puente soutient des projets de partenaires commerciaux qui font progresser l'égalité des sexes. Afin de garantir la protection contre la discrimination dans la collaboration avec les partenaires commerciaux, la méthode de travail de ces derniers est contrôlée selon des questions standardisées.

36 vues0 commentaire